cycle_valentin 

select_chateau

Le premier cycle débute par Le château de Lord Valentin. Nous faisons la connaissance de Valentin, alors qu'il est dépouillé de ses titres et de ses pouvoirs. Par les artifices de la magie, il a perdu son identité, son trône et sa mémoire. Vagabond amnésique, mais riche - sa bourse renferme des pièces d'or - il se mêle à une troupe de saltimbanques, rencontrés par hasard. 
Avec leur aide, Il réapprendra à vivre, il découvrira l'amour et l'amitié, puis le chemin de sa mémoire et celui de son identité. Enfin, il reprendra sa place de Roi dans le monde de Majipoor.
La quête de Valentin s'appuie essentiellement sur la découverte anecdotique, historique, et touristique de la planète géante. Découverte rarement égalée dans la science-fiction, et qui nous procure d'autant plus de plaisir à suivre les pérégrinations du héros.
Ce "road-novel" arrive après quatre années de silence. Déçu par la critique et par l'édition américaine qu'il accuse de mutiler ses livres, Silverberg reprend donc l'écriture avec ce qu'il qualifie lui-même de "Roman irrésistible". Se sera un succès immédiat.

select_chroniques

Dans le tome deux, Les Chroniques de Majipoor, Silverberg nous aide à remonter le temps à la découverte du long passé de la planète géante. Adolescent à la cour, et commis à la Chambre des Archives du Labyrinthe, Hissune explore les archives mémorielles du Registre des Ames, témoignages volontaires de ses habitants. Bien plus que de simples tranches de vie, ces immersions dans l'esprit même des défunts sont pour lui un moyen d'approfondir ses connaissances de Majipoor et une source d'expériences enrichissantes.
Chroniques de Majipoor n'est pas un roman mais un recueil de dix nouvelles, la grande spécialité de Robert Silverberg. Il reste pour beaucoup d’entre nous, le meilleur de la série ! Construit comme une succession d'histoires non chronologiques aux protagonistes différents, il conserve néanmoins pour sujet essentiel, Majipoor. A travers Hissune, nous approfondissons, nous aussi, notre culture de la planète géante.

select_valentin

Enfin, dans le troisième opus, Valentin de Majipoor, nous apprenons à mieux connaître les habitants originels de cette planète : les Piurivars ! En raison de leur capacité à changer d’apparence à volonté, les colons terriens les nomment Changeformes ou Métamorphes. Dépossédés de la jouissance de leur planète, ils sont refoulés au centre du continent occidental Zimroel. Restés sourds aux gages de bonne volonté de Lord Valentin, ils tentent une nouvelle fois de reprendre le contrôle de leur monde, alors que des maladies depuis longtemps disparues frappent les récoltes, et que d'étranges et belliqueux animaux sauvages font leurs apparitions sur Zimroel. Les Dragons des Mers eux-mêmes ont un étrange comportement. Lord Valentin profite alors de son Grand Périple pour faire face à ces fléaux.
L'intérêt de ce chapitre est tout relatif. Il est moins dans l'intrigue fomentée par les Piurivars, que l'approche écologique de leurs motivations et la reconnaissance d'une nouvelle composante de cette écologie, les Dragons des Mers. Cette troisième visite de Majipoor, aussi plaisante soit-elle, ne compense pas un certain ennui. Robert Silverberg a en effet choisi de présenter cette histoire de plusieurs points de vue différents et contradictoires : celui de Valentin et de sa Cour, celui du peuple de Majipoor et, bien entendu, celui des Piurivars. Si l'intrigue simpliste en est rehaussée, elle inflige cependant au lecteur un rythme assez lent, d'où l'ennui latent.

Ce premier cycle se termine donc (provisoirement) par la réconciliation des colons et des autochtones. L'ajout du pouvoir de ces derniers, dans le fonctionnement des institutions de la planète, lui ouvre ainsi une nouvelle voie d’avenir.

maj_bouton

Lien vers le Cycle de Prestimion

Lien vers les Montagnes de Majipoor

Lien vers les nouvelles additionnelles