maj_bouton

 Bien entendu, la population la plus remarquée sur Majipoor reste celle des humains, des terriens envahissants qui s'imposeront par les armes. Piurivars et Dragons des mers sont les deux espèces opposées et complémentaires originales. Mais Majipoor, semble avoir été, à une époque, le lieu de destination d'autres races qui, à l'instar des humains finiront par l'oublier.   

andersfiner_danipuirLa Danipuir, Reine des Piurivars vue par Anders Finer © 

 Majipoor est à l'origine peuplée par une race humanoïde étonnante, les Piurivars, que les terriens nomment Changeformes ou Métamorphes, en raison de leurs capacités morphologiques, à changer d'apparence à leur gré. Avec leur corps fluet et anguleux et leurs longues jambes, ils paraissent fragiles, et la couleur verdâtre de leur peau les rend presque immatériels. Leurs visages sont assez proches de celui des humains avec lesquels ils ne peuvent cependant pas être confondus : pommettes aux arrêtes vives, lèvres inexistantes, nez constitué d'un simple renflement. Leurs yeux en amande, dépourvus de pupille, sont écartés et descendent vers le centre du visage. Ils vivent de la chasse, de la cueillette et de la pêche. Bien que sédentaires, ils sont peu attirés par l'agriculture. Certains métamorphes vivent en petites communautés discrètes parmi les autres colons, sur Zimroel et Alhanroel, utilisant leur pouvoir de minétisme.

  Les Gayrogs sont originaires d'une planète lointaine dotée d'une rotation sans doute singulière autour de son axe et de son soleil, et vivent donc sur un rythme biologique particulier : ils ne dorment pas la nuit mais doivent hiberner pendant toute une saison deux ou trois mois d'affilés. La planète des Ghayrogs est pauvre et surpeuplée, ce qui explique le nombre important d'entre eux ayant émigré. Ce sont des humanoïdes à la peau grisâtre et squameuse, élastique et luisante. Apparentés aux mammifères ils ont toutefois les traits et certains caractères reptiliens. Mais leur particularité la plus surprenante, et la plus enviée, est cette capacité que possedent leurs os, ainsi que certains de leurs organes, à se réparer, voire à se régénerer seuls.

 Hjorts : Vinorkis, compagnon de voyage de Valentin. Un soldat de l'armée du Pontife. L'amiral Asenhart. Dessin David Ratte. © Editions Soleil, Cherche Futurs.

ratte_hjort

 Peu engageants sont les Hjorts. Petits et trapus, le visage bouffi et le teint terreux, ils ont une peau grisâtre et grenue. Ils ont de gros yeux protubérants et une triple rangée de cartilages élastiques dans la bouche. D'une certaine manière on distingue deux clans biens distincts au sein de cette même race. Tandis que les Hjorts urbains forment des bataillons de fonctionnaires bureaucrates zélés, à l'opposé du système, les Hjorts ruraux vivent simplement au rythme des rituels et des cérémonies sur des territoires bien à eux.

Zalzan le Skandar, vu par  David Ratte et Neil Bartok © Editions Soleil et Gollancz

skandars

 Les Skandars sont de grands êtres d'environ deux mètres soixante dix, hirsutes et rudes, dotés de quatre bras qui pendent bien au dessous de leurs genoux, et terminés par des mains très larges. Leur corps est entièrement recouvert d'une fourrure grise et rêche, parfois bleue, même sur leur visage, où percent de petits yeux jaunes et farouches qui surmontent une mâchoire lourde. Les Skandars viennent d'un monde lointain couvert de glaces et balayé par les vents. Ils sont souvent employés dans les métiers qui demandent une grande force physique ou une acuité exceptionnelle. D'allure pataude ils font cependant d'excellents jongleurs grâce à leurs deux paires de bras. Le plus clèbre d'entre-eux reste Zalzan, chef de la troupe de jongleurs qui embaucha Valentin comme jongleur et restera avec lui jusqu'à la reconquête de son trône.

su-suheris

Su-Suheris. Illustration de Anders Finer © Marvel Comics / Dabel Brothers Productions et une inconnue sur une édition israélienne des Sorciers de Majipoor

 

De toutes les créatures ayant émigré sur Majipoor, les Su-Suheris sont les plus inquiétants avec leurs deux têtes allongées. Malgré leur coutume de porter deux noms, il s'agit bien d'une seule et même personne répartie en deux cerveaux qui ont la capacité de développer une pensée propre et sont aussi capables de s'unir pour fonctionner ensemble. C'est une race distante et aristocratique, qui pour la majorité, sont négociants en articles de luxe et œuvres d'arts, où magiciens.

 

 

 A côté d'eux, les Vroons semblent plus sympathiques. On ne connaît pas grand chose de leur origine, si ce n'est qu'ils ont débarqués un jour sur Majipoor comme les autres races venues disputer le territoire aux Métamorphes. De la taille d'une poupée, un Vroon ressemble à une pieuvre aux yeux dorés et aux membres visqueux et verdâtres. Un petit bec lui sert de bouche et il a le sang jaune. En raison de pouvoir télépathiques avérés, les Vroons sont souvent considérés comme des magiciens même si leurs activités sont nombreuses sur Majipoor, excepté les travaux de force !

vroons

Vroons vus par Anders Finer, Jim Burns, David Ratte © Marvel Comics / Dabel Brothers Productions, Bantam et Editions Soleil

 Enfin, les Lii ou Liimen, ont débarqué sur Majipoor, environ sept mille ans après les humains. Ces humanoïdes trapus à la peau gris noire et grêlée possèdent une tête plate sur de larges épaules, avec trois yeux luisants comme des braises. Leurs mains ont sept longs doigts anguleux ce qui les désigne souvent pour les taches manuelles. Relativement discrets ils sont répandus sur toute la surface des continents de Majipoor ou ils tiennent de petites échoppes dans les quartiers populaires. Ils sont devenus vendeurs de saucisses, de poissons grillés et de bière.

ratte_limen

Lii ou Limen vus par David Ratte © Editions Soleil

 

ratte_freres

 

 

La seule image connue des Frères de la Forêt, par David Ratte © Ed Soleils

Moins connus, moins présents, les Frères de forêt sont des autochtones qualifiés de primitifs qui vivent dans les forêts tropicales du centre de Zimroel. Espèce arboricole de chasseurs cueilleurs,  elle a évolué indépendamment des Piurivars au sein d'une culture matérielle très primitive, ils possèdent néanmoins une langue complexe, une religion et savent utiliser des outils et des armes. Physiquement ils  ressemblent à des singes terrestres, avec des queues préhensiles et sont totalement glabres.

  

 

 Mais quand on parle des espèces qui se partagent Majipoor, on en a longtemps oublié une. Ce sont les Dragons des Mers. Leur territoire est le plus grand de tout Majipoor, et ils ne connaissent nulle barrière. Créatures gigantesques, ils sont non seulement doués d'une grande intelligence, mais également et surtout, de pouvoirs quasi divins. Pouvoirs que Valentin Lord Coronal et Pontife apprendra à mieux appréhender. Tous les principes de vie des Changeformes, sont basés sur l'acceptation des règles théologiques défendues par les Dragons des Mers, également nommés respectueusement Rois des Eaux. Ce qui n'empêche nullement de continuer à les chasser, voire de les sacrifier. (Le Septième Sanctuaire)

dragonsdesmers

Les visions graphiques de Doug Beeckman et de Maronski © Ed. Tom Doherty Associates et Ed Solaris pour la Pologne.